ÉLECTION DES SECTIONS
DU COMITÉ NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE (CoNRS)
Mandat 2021-2026
Collège B1 (CR)

Circonscription 09
Mécanique des solides. Matériaux et structures. Biomécanique. Acoustique.
Consulter la liste officielle des candidatures

Julien GUÉNOLÉ
UMR 7239, Metz, CRCN CNRS

 

Cher·e·s collègues,

Spécialiste de la déformation des matériaux et des méthodes numériques à l’échelle atomique, j’ai été recruté au CNRS en janvier 2020 en tant que Chargé de Recherche de Classe Normale (LEM3, Metz, France). Mon parcours personnel et professionnel s’est partagé entre la France, où j’ai effectué mon doctorat (Institut Pprime) et l’Allemagne, où j’ai effectué mes plus de 6 années de postdoctorat (FAU Erlangen-Nürnberg et RWTH Aachen).

Tout au long de mon début de carrière, j’ai eu le privilège de travailler avec des étudiant·e·s, des chercheur·e·s doctoraux et postdoctoraux, des équipes « à la Française » et des Principal Investigators (PI). Dans le but d’aider à construire voire d’affirmer leur parcours professionnel, mon engagement envers mes collègues a été constant. Pour l’avoir vécu moi-même, je suis en particulier pleinement conscient de la précarité dans laquelle la plupart d’entre nous a dû construire une carrière de chercheur·e. Ainsi, Je perçois ma présence au sein du CoNRS comme l’occasion de rendre à la communauté un peu de ce qu’elle m’a donné, en défendant notamment ces idées, qui me sont chères :

  • Favoriser les recrutements pérennes au lieu de CDD ou CDI de chantier.
  • Soutenir des procédures de recrutement transparentes.
  • Défendre le modèle de Recherche en équipe, plutôt que le modèle anglo-saxon du PI.
  • Militer pour une agence de financement fortement dotée, aux taux de succès décents, similaires à la DFG allemande, tout en refusant la course à l’excellence fondamentalement biaisée par « l’effet Matthieu ».
  • Encourager les chercheurs en favorisant les primes basées sur des objectifs clairs et connus à l’avance, au lieu d’un contingent financier forcément limité. Ainsi, la solidarité entre les équipes sera favorisée, plutôt que la compétition.
  • Évaluer les personnels et les établissements sur la qualité scientifique des travaux et leurs impacts dans la communauté et non pas sur des facteurs bibliométriques qui disqualifient notamment les recherches atypiques.

Avec ma considération la plus sincère,

Julien Guénolé

 

Consulter mon Curriculum Vitae pour en savoir plus sur mon parcours professionnel.